Etes-vous susceptible de devenir libertin(e) ?

Ecrit par Plaisirs le 21 Oct 2012 dans Articles sexes |

yq5UiRxaATF_XLZa0u1lCTl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB_Rd1H6kmuBWtceBJsabrinaeteric, nous a écrit un article des plus intéressant qui pose les bonnes questions, dont voici l’intégralité: Qu’est-ce qu’un libertin ? Si vous pensez qu’il s’agit d’un membre d’une horde d’obsédés sexuels, stop, la suite ne vous concerne pas ! Pour moi, je devrais écrire pour nous puisqu’il s’agit là d’une affaire de couple, le libertinage est une philosophie de vie, un état d’esprit où priment le respect de soi et de l’autre, et le partage dans toute sa dimension humaine. Et si l’aboutissement est sexuel dans une graduation du don de soi jusqu’à l’extrême de ce qu’un être peut donner à un autre dans un échange empreint de confiance, le sexe n’est pas l’unique motivation de la démarche, sinon ce n’est plus du libertinage.
Pour résumer et bien préciser les choses d’emblée, je dirais que le libertinage est à la partouze ce que la gastronomie est à l’orgie ou l’œnologie à la soûlerie.
Etes-vous susceptible de devenir libertin(e) ?


Si  le contact charnel avec un(e) inconnu(e) ne vous repousse pas (se toucher, c’est un premier pas), si vous savez lire dans les yeux de l’autre une lueur qui vous éclaire et qui fait tilt, si vous êtes capables d’échanger sans tabous en parlant à quatre de vous, de vos désirs, de vos limites, si vous avez du plaisir à partager un verre, un repas, une conversation en vous confiant sur vos vies, vos loisirs, votre famille, vos projets, si vous pensez que pour bien découvrir et connaître une personne, il faut pouvoir entrer dans son intimité la plus profonde, si vous êtes prêt à assumer la réciproque pour vous révéler à l’autre, si vous croyez que la sexualité est un élément constituant de la personne à découvrir et à apprécier autant que son caractère, et que cette sexualité peut être partagée pas seulement entre époux officiels mais aussi entre amis, et si vous décidez après avoir évoqué tout ça de vous revoir, alors vous aurez fait un premier pas, seulement un premier.
Avant de faire le second, il sera nécessaire de faire un débriefing de cette première rencontre avec votre conjoint(e) pour s’assurer qu’il (elle) est bien sur la même longueur d’onde et que la magie n’opère pas qu’à deux mais bien à quatre et qu’il (elle) n’adhère pas à la démarche juste pour vous faire plaisir et ne pas vous perdre (le libertinage s’adresse aux couples solides, qui ont du vécu et du recul sur la force de leur amour et non pas aux couples en crise qui y verraient une thérapie, ni aux trop jeunes qui sont encore trop fragiles). Il faut en effet des bases solides pour construire une relation qui sera fortifiante pour un couple accompli mais dangereuse pour un couple fragile. Et il faut être sûr de soi pour se dire que son épouse a le droit de connaître et de découvrir les mêmes choses que son mari et d’y trouver du plaisir qui rejaillira forcément sur son propre couple.
Si second pas il y a d’un commun accord, il faudra alors entrer dans le concret et bien fixer vos limites et prendre connaissance des limites de vos nouveaux partenaires et surtout les respecter dans le feu de l’action. Certes, avec la pratique et la multiplication des rencontres avec un même couple, le ressenti peut évoluer et certains passeront du côte-à-côtisme au mélangisme, d’autres du mélangisme à l’échangisme, mais ce devra toujours être en parfaite concertation à quatre et sans aucune obligation de résultat, le libertinage ne doit jamais devenir une routine. A ce titre, une soirée de libertinage pour être réussie, doit varier les plaisirs du palais, des yeux, de l’odorat, de l’esprit et enfin de la sensualité. Dans une douce progression vous passerez d’un sympathique apéro ou repas, dans une ambiance tamisée au reflet des bougies et des senteurs avec une musique charmeuse, à une conversation débridée où on fait attention d’autant écouter les autres qu’on parle soi-même, à des jeux coquins avec gages pour se déshabiller sans y penser, à des contacts de plus en plus rapprochés, sans oublier d’entretenir la désinhibition par quelques verres, et enfin quand l’excitation est à son comble, on finit par lâcher la bride à la sensualité et à l’érotisme sans jamais oublier les limites qu’on s’est fixées d’entrée en signe de respect pour ses partenaires. Et quand la satisfaction sexuelle est obtenue (ça peut prendre toute la nuit !), le vrai libertin ne dit pas « merci et au revoir » mais entretient le feu érotique par de doux câlins et peut reprendre la conversation. Il y complimentera sa partenaire pour son savoir-faire et sa beauté (dans le libertinage, même une femme quelconque physiquement est belle quand elle s’abandonne en toute confiance dans les bras d’un inconnu) et il dira aussi qu’il a été très heureux de voir sa conjointe dans les bras d’un autre homme et qu’il la trouve encore plus belle et désirable depuis qu’il l’a vue prendre du plaisir avec l’autre. Le vrai libertin, quand ces nouveaux amis seront partis, aura une folle envie de refaire l’amour avec sa femme et les ébats seront torrides, la preuve que le libertinage est un piment dans la vie de couple et donne l’impression aux époux de se redécouvrir, comme des jeunes mariés. Pas de jalousie, pas de frustration, sinon vous n’êtes pas des vrais libertins !
Au fil des rencontres, vous deviendrez de plus en plus intimes avec vos complices et votre plaisir de les revoir sera décuplé à chaque rencontre, à condition que ces rencontres ne soient pas trop fréquentes, encore une fois le libertinage est tout sauf une routine. Pour notre part nous pensons qu’une rencontre tous les mois est une bonne base, vous trouverez peut-être que ce n’est pas suffisant, mais nous vous dirons pourquoi tout à l’heure (attention aux débuts grisants qui donnent envie de se revoir très vite, l’habitude a vite fait sa mauvaise œuvre). Au fil de ces rencontres, vos pratiques pourront aussi varier et s’enrichir, les premières sont souvent du 2+2 et puis les deux couples ont tendance à se rapprocher et une femme peut s’occuper de deux hommes, ou deux hommes s’occuper d’une femme et parfois les deux femmes peuvent aussi, même sans être fondamentalement bi, se rapprocher à la grande joie et la grande excitation des deux hommes.

Étiquettes : , ,

Commentaire



Copyright © 2009 Forum hard le blog. Tous droits reserves.
Mentions légales